Finies les corvées de bois, passez à la cheminée électrique ou à l’éthanol !

Voir crépiter le feu dans la cheminée, vous adorez ! En revanche, aller chercher du bois, réussir à allumer un feu ou encore nettoyer les cendres, pour vous, c’est trop contraignant. Au point que vous avez fait une croix sur la cheminée traditionnelle. Mais savez-vous qu’il existe des modèles de cheminées qui fonctionnent sans bois et sans conduit ? Petit tour d’horizon des avantages qu’offrent les cheminées électriques et à l’éthanol. De quoi raviver la flamme !

Faire du feu de cheminée sans brûler de bois !

Faciles à installer et à utiliser, les cheminées électriques et à l’éthanol permettent de retrouver l’ambiance chaleureuse du feu de cheminée sans contrainte, en particulier au niveau du bois. Pas besoin de stocker de bûches, d’en couper ou de les rapporter dans la maison avec toutes les salissures et les petits insectes qui vont avec ! Sans compter qu’il faut anticiper son approvisionnement afin que le bois soit bien sec pour brûler correctement. Malheureusement, pour toutes ces raisons, on peut en venir à renoncer au feu de cheminée et c’est bien dommage !

Même si vous vivez en appartement, vous pouvez renouer avec le plaisir des flammes grâce au fonctionnement simple des cheminées électriques ou bioéthanol. Si elles n’utilisent pas de bois, à quoi marchent-elles ?

  • les cheminées électriques: simplement avec de l’eau. Il suffit de remplir le réservoir à chaque fois qu’il vous en informe, en général par un signal sonore. C’est l’alliance de la vapeur d’eau et de l’éclairage LED qui vous donnera l’illusion de la flamme, plus vraie que nature !

  • les cheminées à l’éthanol: grâce au carburant, le bioéthanol. Stocké en bidon de 20 litres, on compte en général un litre pour trois heures d’utilisation en fonction de la taille de la pièce, de la hauteur sous plafond et de l’emplacement de la cheminée. Prévoyez simplement un lieu de stockage sécurisé, à distance d’un point de chauffage et des enfants.

Les cheminées électriques et à l’éthanol, des cheminées propres et saines

Pas de bois, pas de cendres, peu d’entretien !

Profiter d’un vrai feu de cheminée, on en convient, c’est un vrai bonheur ! Mais quand il faut ôter les cendres du foyer, nettoyer la poussière qui s’est déposée sur les meubles ou prendre rendez-vous pour le ramonage, c’est une autre histoire. Parce qu’elles ne brûlent pas de bois, les cheminées à l’éthanol et électriques ne produisent pas de suie, ni de cendres. L’environnement reste propre, un avantage pour ceux qui n’ont pas envie de passer de temps à faire le ménage. Sans conduit, elles ne nécessitent pas non plus de maintenance, ni d’assurance spécifique. En revanche, un entretien ponctuel permet d’en assurer le bon fonctionnement :

  • pour les cheminées électriques : du calcaire peut se déposer dans la partie basse du réservoir et finir par le boucher. Soulevez les bûches en céramique et nettoyez simplement le calcaire à l’aide d’une éponge humide et du petit pinceau présent dans les appareils. (N’oubliez pas que vous pouvez utiliser de l’eau tout simplement)
  • pour les cheminées à l’éthanol : pas besoin de produit particulier, il vous suffit d’essuyer le brûleur avec un chiffon humide.

A noter ! Si vous souhaitez garder votre cheminée traditionnelle, vous pouvez simplement choisir d’y insérer un brûleur éthanol ou électrique. Il vous suffira de fermer la trappe pour éviter de faire monter la chaleur, de chauffer le conduit et que des particules s’en détachent. Pensez à intégrer une prise reliée à la terre pour la version électrique et le tour est joué !

Pas de fumée mais du feu !

Lorsqu’on veut faire du feu se pose souvent la question des émanations de fumée, de substances novices ou des odeurs.

Si, avec les cheminées électriques, les flammes sont presque réalistes, elles ne dégagent que de la vapeur d’eau. Côté cheminées bioéthanol, le CO2 émis lors de la combustion du carburant est équivalent à celui qui serait émis par plusieurs bougies ou plusieurs personnes présentes dans la pièce. En revanche, elles ne présentent aucun risque d’émission de monoxyde de carbone. Il convient donc d’aérer régulièrement sa pièce et de vérifier que les circulations d’air se font bien au niveau des ouvertures. S’il advenait que de la fumée se dégage de l’éthanol, il vaudrait mieux changer de produit ou vérifier que votre brûleur n’est pas encrassé par un produit éthanol non adapté !

Des cheminées sans bois mais qui chauffent vraiment

Quand on choisit de faire du feu dans une cheminée traditionnelle, c’est souvent pour l’atmosphère conviviale « au coin du feu » mais aussi pour se chauffer. Même si elles n’utilisent pas de bois, les cheminées électriques et à l’éthanol peuvent apporter de la chaleur additionnelle dans votre pièce et devenir un véritable chauffage d’appoint.

Côté cheminées électriques, certains modèles à poser au sol ou à fixer au mur disposent d’un moteur soufflant permettent de faire circuler la chaleur et de la diffuser via des grilles de ventilation. En plus de l’effet feu de bois, vous pouvez gagner en température dans votre pièce de vie (1000/2000w)

Distinction à vapeur d’eau

Les cheminées à l’éthanol, elles, sont toutes chauffantes. Il conviendra simplement de choisir votre modèle en fonction de la taille de votre pièce et de son agencement. Le besoin de chauffage d’un séjour de 50 m² avec mezzanine ne sera pas le même qu’un petit salon de 25 m². La capacité du réservoir de votre cheminée s’adaptera à votre situation.

Une flamme en toute sécurité !

Avec de jeunes enfants ou des animaux, on peut craindre pour la sécurité de son foyer et s’abstenir de faire des feux de cheminées. Or, rien de tel pour se sentir bien chez soi que le rougeoiement des bûches et la vision des flammes qui dansent ! Modèle électrique ou à l’éthanol, les cheminées qui fonctionnent sans bois offrent un haut niveau de sécurité.

Avec une simple prise, les cheminées électriques apportent une note cosy et élégante à votre intérieur sans qu’il y ait de danger pour ses habitants. Ouverts et sans vitres, les foyers électriques ne dégagent de la chaleur qu’au niveau des LED, eux-mêmes placés sous les éléments décoratifs que sont les bûches ou les galets. Pas de risque de se brûler même avec la vapeur d’eau.

Côté cheminées bioéthanol, on peut, si besoin, choisir un modèle vitré pour parer tout danger. Parmi les précautions à prendre : éviter de faire pendre des rideaux ou des guirlandes à proximité du feu. Ce système de flamme avant tout mécanique ne présente pas de danger en soi. Il conviendra simplement de faire attention à la manipulation du produit. Ne craquez pas l’allumette courte, et si vous en avez quelques gouttes sur les mains, éponger-les ainsi que sur votre tapis par exemple.

Pour les professionnels, des modèles de brûleurs éthanol, spécialement conçus pour les ERP (Etablissement Recevant du Public), fonctionnent en mode électronique. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour que le carburant s’enflamme. Une mise en route sans danger pour soi ou ses collaborateurs. Sinon toujours sans danger, les modèles électriques à vapeur d’eau ou revillusion sont 100% bluffant et simple à utiliser pour vos collaborateurs et vos clients.

Vous voulez renouer avec le plaisir du feu de cheminée ? L’équipe Flamme Bio Déco vous accompagnera pour choisir la cheminée électrique ou éthanol qui vous facilitera la vie. Contactez-nous !

En attendant nous vous souhaitons à tous de belles fêtes et surtout prenez bien soin de vous et de votre famille